La marque de cigares Montecristo a réussi a hisser son cigare Montecristo N°4 comme une référence sur le marché des cigares cubains. C’est le cigare le plus vendu au monde à l’heure actuelle. Celui-ci occupe une place de choix au sein d’une marque qui représente un cinquième du marché mondial des cigares.Cigare montechristo

Une marque cubaine authentique

Alonso Menedez, homme d’affaire espagnol établi à Cuba depuis 1930, rachète en 1935 la manufacture de cigares Particulares établie à La Havane. Il crée alors une nouvelle marque de cigares haut-de-gamme qu’il nomme Montecristo. Puis, il rachète en 1937 la fabrique H.Upmann, qui va s’occuper de la production des cigares Montecristo. La gamme de cigares est composée à l’origine de 5 modules, une offre premium limitée qui va tout de suite rencontrer un grand succès auprès des amateurs de cigares de qualité. La marque exporte principalement vers le Royaume-Uni et les Etats-Unis, ses marchés principaux, où la distribution est effectuée par Dunhill. Lors de la nationalisation de l’industrie du cigare à Cuba en 1961, Menedez décide d’installer la marque dans les Iles Canaries, puis en République Dominicaine. Ces péripéties n’ont pas freiné l’ascension du cigare Montecristo, qui est vite devenu le cigare le plus vendu au monde.

Un nom légendaire

Le succès de la marque Montecristo serait également due à son nom légendaire, choisi d’après le roman Le comte de Monte Cristo d’Alexandre Dumas. La rumeur raconte que ce roman était le plus populaire parmi les rouleurs de cigares de la manufacture Particulares lors de son rachat par Menedez. Illustrant un nom de légende, le logo Montecristo est composé d’un triangle de 6 épées entourant une fleur-de-lis. Le cigare Montecristo était donc déjà bien parti pour entrer dans la légende…